La Sérigraphie

La technique de la sérigraphie

Technique d’imprimerie artisanale, la sérigraphie offre une large palette d’applications. Prisée depuis longtemps par les artistes pour ses multiples avantages, elle est également la solution d’impression la plus qualitative pour le marquage publicitaire, la signalétique, le textile, les autocollants, etc.

La sérigraphie qui se dit screen printing en anglais, tire son nom des écrans, à l’origine en soie, utilisés en tant que pochoirs entre l’encre et le support, durant le procédé.

Le procédé expliqué

Le principe de la sérigraphie est de faire passer une une encre au travers des mailles fines d’un écran pour la déposer et la fixer sur un support, suivant des formes définies.

Aujourd’hui, les écrans couramment utilisés ne sont plus en soie mais faits de toiles synthétiques, tendues sur des cadres en aluminium.

La sérigraphie est souvent considéré comme une technique de pochoir.

L’écran est enduit d’une émulsion photosensible (on appelle cette phase l’enduction). Cette émulsion sèche et durcit.

L’écran enduit d’une émulsion photosensible puis recouvert d’un film (le typon) qui en protège certaines parties uniquement. Une fois exposée au rayonnement ultraviolet, l’émulsion durcit et empêche l’encre de passer au travers de l’écran exceptions faites des parties protégées par l’opacité du film.

Après avoir soumis l’écran aux rayons UV pour y reproduire le film selon la technique de la photographie, il est nécessaire de le rincer pour en dégager les dépôts d’émulsion non durcis : c’est le dépouillement.

Prêt pour le tirage, l’écran est fixé sur la table de la machine de sérigraphie. L’encre est appliquée sur toute la surface de l’écran à l’aide d’une contre-racle qui uniformise le dépôt (nappage). Le support d’impression est ensuite positionné et maintenu durant le processus d’impression grâce à une table aspirante.. L’encre, pressée par une racle sur l’écran interposé, traverse les mailles fines et se dépose sur le support selon le tracé désiré.

L’opération doit être réitérée autant de fois qu’il y a de couleurs dans le motif à imprimer.

Enfin, une fois l’impression terminée, l’écran est relevé et le support imprimé mis à sécher.

Les avantages de la sérigraphie

Le premier avantage de la sérigraphie est qu’elle permet l’impression sur différentes matières (papier, carton, plastique, métal, bois,…), sur des supports de diverses natures et dans toutes les dimensions, qu’ils soient plats ou non. Ces applications sont donc quasiment sans limites.

Facilement reconnaissable sur les travaux finis à l’aide d’une simple loupe, la sérigraphie ne laisse aucune trame visible parce qu’elle permet de déposer la couleur en “aplats” impeccables. Elle autorise des dépôts d’encre 5 à 10 fois supérieurs aux autres moyens d’impression ce qui garantit l’intensité, la brillance, la durabilité des couleurs et une bonne opacité.

Certains artisans, et c’est le cas au sein de l’atelier d’AB Serigraphie, sont aussi en mesure de réaliser des quadrichromies de grande qualité, grâce à l’encre UV notamment, la sérigraphie permet maintenant l’impression de détails extrêmement fins.

A noter enfin :

la sérigraphie est une technique compétitive au niveau du coût, pour des grandes quantités mais aussi pour des petits tirages.

 

 


DES PRODUITS FINIS:

→ adhésifs

→ électrostatique

→ autocollants véhicules

→ badges acétate

→ calendriers

→ carton

→ calendriers effaçables

→ cartes de visites

→ chevalets

→ impressions fluo

→ impressions vernis

→ jetons

→ règles

→ sérigraphie quadrichromie

→ stickers

→ pancartes

→ panneaux de chantier

→ panneaux immobilier

→ présentoirs

→ signalisations

→ stop-rayons

→ vitrophaniesPRODUITS FINIS:

→ adhésifs

→ électrostatique

→ autocollants véhicules

→ badges acétate

→ calendriers

→ carton

→ calendriers effaçables

→ cartes de visites

→ chevalets

→ impressions fluo

→ impressions vernis

→ jetons

→ règles

→ sérigraphie quadrichromie

→ stickers

→ pancartes

→ panneaux de chantier

→ panneaux immobilier

→ présentoirs

→ signalisations

→ stop-rayons

→ vitrophanies