Des autocollants angles morts résistants aux nettoyages

Imprimés en sérigraphie sur un adhésif polymère 

 

Avant tout, il faut savoir que nos autocollants angles morts sont imprimés sur un adhésif polymère. C’est un adhésif spécialement conçu pour les véhicules. Son épaisseur de 100 microns fait qu’il résiste  7 ans en extérieur sans rétrécir. Reconnu pour sa résistance aux intempéries et aux nettoyages à haute pression. 

Nous le recommandons à tous nos clients qui sont dans le transport..

Ensuite, limpression en sérigraphie permet, quant à elle, d’assurer la tenue de l’encre dans le temps.  Mais également, le respect des couleurs pantones imposées par le ministère de l’intérieur.

Ainsi, le cahier des charges (respect des couleurs, et qualité de l’adhésif) est entièrement respecté.

Enfin, nos autocollants « angles morts » seront également livrés avec une refente mécanique pour faciliter la pose.

Format : 240/170 mm

Les prix affichés sont hors taxes.

Livraison comprise dans toute la France sous une dizaine de jours.

Retrouvez ici toutes les recommandations de la sécurité routière.

autocollant angles morts camions
autocollant angles morts bus

Où coller ces autocollants ?

Les autocollants angles morts doivent être collés à 3 endroits différents du poids-lourd :

  • A l’avant droit à moins de 1 m de l’extrémité du véhicule en longueur, entre 0,90 et 1,50 m du sol.
  • A l’avant gauche à moins de 1 m de l’extrémité du véhicule en longueur, entre 0,90 et 1,50 m du sol
  • Et à l’arrière droit à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,50 m du sol.

Pour les semi-remorques : un autocollant à gauche et à droite, dans le premier mètre derrière le pivot d’attelage du véhicule à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,50 m du sol.

Pour les remorques : un autocollant dans le premier mètre de la partie carrossé avant du véhicule, à gauche et à droite, et à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,50 m du sol.

 

signalisation angles morts

Comprendre le risque des angles morts ?

Pour commencer, nous savons que les deux-roues, vélos, motos et scooter, sont toujours moins visibles qu’une voiture. Le gabarit est plus petit et le véhicule souvent placé dans les angles morts des véhicules. 

Les véhicules lourds, quant à eux, ne s’attendent pas forcément à voir surgir les deux-roues à un carrefour, entre les files ou dans un virage.

Malheureusement, nous constatons de très nombreux usagers qui ne sont en effet pas conscients qu’il est impossible pour le conducteur de poids-lourds de percevoir leur présence sur chaque côté. C’est pourquoi, cette situation est à l’origine de nombreux accidents parfois mortels. 

Au point qu’au niveau national cela représente 10% des accidents mortels de piétons et 8% des décès de cyclistes directement liés aux angles morts, explique Marie Gautier-Melleray, la déléguée interministérielle à la sécurité routière. 

Sans compter que dans la capitale, ce chiffre grimpe à 32% des accidents mortels en 2020, selon la préfecture de police.